Se libérer d’un trouble obsessionnel compulsif / d'une manie

IL EST TOUT À FAIT POSSIBLE DE TRAITER UN TROUBLE OBSESSIONNEL AVEC L’HYPNOSE.

TIC, TOC ou manie … le trouble obsessionnel est un trouble anxieux parfois sévère. Le patient souffre d'idées fixes, qui deviennent envahissantes, angoissantes et qui finissent par guider sa vie au quotidien.

 

Le trouble obsessionnel compulsif est un trouble de l’anxiété. On peut le regrouper en deux catégories distinctes que sont les obsessions d’une part, et les compulsions de l’autre. L’Organisation Mondiale de la Santé a répertorié le trouble obsessionnel compulsif parmi les 10 troubles qui entrainait la plus forte dégradation de la qualité de vie.

 

Beaucoup de gens qui souffrent de trouble obsessionnel compulsif tentent de le cacher du mieux qu’ils peuvent, et peuvent éprouver la plus grande difficulté à demander une aide extérieure.

 

Le trouble obsessionnel-compulsif, comme son nom l'indique, se compose d'obsessions et compulsions.

 

Sur cette page :

 

LES OBSESSIONS

Ces pensées, ces idées ou ces impulsions ne sont pas volontaires et envahissent souvent la conscience de sa victime. Les obsessions peuvent être à l’origine d’état de stress et d’anxiété, qui peut dans beaucoup de cas se nourrir des commentaires et du jugement de l’entourage.

Voici quelques exemples d’obsessions :

  • Peur d’être responsable d’un évènement
  • Peur d’attraper une maladie grave
  • Peur de blesser ou de faire du tort aux autres
  • Crainte d’avoir accompli ou omis d’accomplir une action (fermer la porte, couper le gaz, éteindre la lumière…)
  • Placer les objets de manière symétrique
  • Obsessions religieuses, peur d’avoir des pensées blasphématoires
  • Peur d’être contaminé par des microbes ou des excréments
  • Être obnubilé par une partie de son corps
  • Pensées perverses

LES COMPULSIONS

La grande majorité des gens ayant une obsession ont également des habitudes compulsives. Le fait d’accomplir ces rituels atténue un tant soit peu leur état d’anxiété, mais ils savent que ce n’est qu’une question de temps. D’ailleurs, les compulsions ont aussi cette conséquence de faire perdre beaucoup de temps à sa victime.

Voici quelques exemples de compulsions :

  • Se laver les mains, prendre des douches, se brosser les dents plusieurs fois par jours et dans un ordre bien déterminé
  • Nettoyer son domicile ou son poste de travail à répétition
  • Répéter une action toute la journée, parfois même la nuit (rituel de vérification)
  • Ranger ou plier d’une certaine manière
  • Besoin de compter et de vérifier sans cesse
  • Disposer les objets d’une manière très précise
  • Accumulation compulsive d’objets (syllogomanie)

LES CONSÉQUENCES DU TROUBLE OBSESSIONNEL COMPULSIF

Il est nécessaire de faire diagnostiquer le trouble obsessionnel-compulsif par un professionnel de santé. Il devra identifier les symptômes pour les distinguer éventuellement d’autres troubles.

 

Outre les symptômes que nous avons évoqués plus haut, il est fréquent d’observer quelques caractéristiques chez les personnes victimes de trouble obsessionnel-compulsif :

 

  • Irritabilité
  • Manque de concentration
  • Mauvais résultats scolaires
  • Troubles du sommeil
  • Manque de confiance en soi
  • Isolement, coupure sociale
  • Dépression

TRAITER UN TROUBLE OBSESSIONNEL-COMPULSIF AVEC L’HYPNOSE

Trouble obsessional compulsif

Il existe plusieurs approches pour traiter un trouble obsessionnel-compulsif. Il sera conseillé d’utiliser plusieurs méthodes, car certaines personnes seront plus réceptives aux médicaments quand d’autres pourront traiter leur trouble avec l’hypnothérapie.

 

L’hypnose peut être grandement utile dans le traitement d’un trouble obsessionnel-compulsif, car elle est axée sur la diminution de l’anxiété chez l’individu, la reprogrammation de certains de ses croyances et comportements, et l’annihilation des peurs. La suggestion hypnotique s’avèrera alors un traitement efficace et un outil de soulagement. L’hypnose permet d’anesthésier l’anxiété sous-jacente qui anime les pensées obsessionnelles et les actions compulsives.

 

S’il existe une cause à votre trouble qui ne soit pas génétique, une thérapie par l’hypnose aura comme avantage de l’identifier très rapidement, souvent dès la première séance au travers d’un travail de régression non intrusif. Sous hypnose, vous êtes conscient de tout et si détendu que votre conscience baisse sa vigilance, pour permettre à votre praticien d’accéder assez simplement à votre inconscient.

 

Des suggestions positives pour inciter au changement auront un des effets très puissants et vous serez surpris de constater que les résultats sont presque aussitôt visibles.

 

« Une thérapie sous hypnose soigne les maux par les mots »

 

Il n’y a pas d’effets secondaires et c’est un choix judicieux pour ceux qui ne souhaitent pas (ou plus) avoir recours à la voie médicamenteuse. L’autre avantage d’une thérapie avec l’hypnose, c’est qu’elle s’adapte à tout le monde, rien n’est imposé et chacun avance à son propre rythme. Vous n’aurez aucun effort à faire sinon celui de vous détendre et de vous laisser guider. Prenez un maximum d’informations sur votre thérapeute afin de vous sentir en confiance pour vous aider à franchir le pas, mais ne vous privez surtout pas d’une formidable occasion de changer.

 

Décider de contacter un praticien représente déjà un grand pas en avant vers la guérison. L’Hypnose thérapeutique est reconnue comme un moyen efficace de traiter divers problèmes, et de plus en plus de professionnels de la médecine recommandent cette technique.

 

Si vous avez des questions à ce sujet ou si vous souhaitez prendre rendez-vous, n’hésitez pas à discuter directement avec les praticiens que nous conseillons sur notre plateforme.

Le déroulement d'une séance « Détendez-vous ! »

35 minutes à 1h30

Présentation

Vous apprenez à connaitre votre praticien, tout comme lui apprend à vous connaître. N’hésitez pas à lui faire part de vos appréhensions s’il y en a, il sera disposé à répondre à toutes vos questions. Le praticien considère ce que vous êtes en tant que personne dans son ensemble, et pas uniquement la problématique que vous amenez : vous êtes bien plus que votre problème et cette notion est importante pour que le changement soit durable et efficace.

Vos objectifs

Lors de cette deuxième partie, vous et votre praticien évoquerez les objectifs fixés. Il s’agit ici d’en savoir plus sur les raisons de cette séance, et les buts à atteindre pour que vous vous sentiez mieux.

Explication du travail à faire

Maintenant, le praticien à une idée de la manière dont le travail va s’effectuer. Il va vous expliquer le déroulement de la séance et vous guider. Sentez-vous libre d’exprimer ce que vous ressentez et ce dont vous avez besoin pour vous sentir au mieux pendant la séance.

La séance

« Dormez, je le veux ! » Cette formule légendaire est désormais réservée au music-hall… Pratiquée par un praticien, l’hypnose est déclenchée de manière très progressive. Vous êtes libre de parler et de répondre si vous en avez envie ou de répondre intérieurement aux questions et aux phrases qui sont dites. Tout ce que vous aurez besoin de savoir, c'est qu'a partir de maintenant le changement est en marche.

Le réveil

Même si l’état d’hypnose est loin d’être un état de sommeil, nous parlons de « réveil », une façon de revenir à la surface pour profiter des changements qui se sont effectués. Cette dernière étape est souvent l'occasion d’échanger avec son praticien sur la manière dont s'est déroulée la séance.

Présentation Vos objectifs Explication du travail à faire La séance Le réveil