IL EST TOUT À FAIT POSSIBLE DE TRAITER LA RADINERIE AVEC L’HYPNOSE.

Certains psychiatres assimilent aussi l’avarice à une conduite de dépendance. L’argent devient le produit dont on ne peut se passer, au même titre que la drogue pour les toxicomanes, produit qui vient combler un manque affectif insatiable et une angoisse du vide. La personne radine donne peu quand l'avare ne donne rien, elle retient tout.

 

Ces personnes consultent très peu car ils sont trop isolés du monde qui les entoure et ne se rende souvent pas compte de leur état d’enfermement. Dans tous les cas, l’hypnose peut vous aider à rompre ce cercle vicieux tout en respectant vos croyances et ce qui est bon pour vous.

 

Sur cette page :

 

QU’EST-CE QUE L’AVARICE ?

Ceux qui ont eu des parents endettés, poursuivis par les huissiers, ceux qui ont connu les privations auront tendance à capitaliser à l’âge adulte pour ne pas revivre le traumatisme du manque et de l’insécurité. À l’opposé, ceux qui ont baigné dans une culture familiale valorisant le sens de l’économie et la transmission de l’héritage ne penseront qu’à augmenter le patrimoine familial et éradiquer le gaspillage.

 

Autre catégorie d’avares décrite par les psychothérapeutes, les "anorexiques financiers". Paralysés face à l’argent, ils sont incapables de se faire rémunérer à leur juste prix et de dépenser ce qu’ils gagnent pour se faire plaisir, car ils ne s’accordent pas assez de valeur personnelle.

QUELLES SONT LES CAUSES DE L’AVARICE ?

Comme la plupart des comportements humains, la raison pour laquelle une personne devient avare est habituellement ancrée dans ses expériences passées, en particulier ceux de l’enfance. Un enfant qui a grandi dans une famille qui avait très peu d’argent et de ressources peut développer une insécurité financière à la suite de témoignages inquiets et de l’anxiété de ses membres de la famille de ne pas avoir assez d’argent.


Par conséquent, la principale raison pour laquelle une personne devient avare est parce que, sans argent, elle se sent en insécurité. Cette insécurité financière rend difficile pour elle de donner quelque chose qu’elle « croit » manquer. Nous mettons délibérément le mot croire entre guillemets, car l’insécurité financière d’une personne avare peut être soit réelle ou perçue. C’est-à-dire que, que même si une personne peut avoir beaucoup d’argent, elle peut encore avoir un sentiment profond d’insécurité et donc se comporter d’une manière avare.

L’AVARICE ÉMOTIONNELLE

Comme nous l’avons mentionné auparavant, la pingrerie ne se limite pas aux finances. Une personne peut être avare dans d’autres domaines de la vie aussi. L’autre type commun de pingrerie en plus de l’argent est la pingrerie émotionnelle.

 

On l’évoque beaucoup moins, mais l’avarice émotionnelle existe bien. Il s’agit de personne qui refuse de partager leur émotion avec les gens, y compris ceux qui comptent pour eux.

 

Ne pas partager ses émotions avec des gens qu’on connait à peine est tout à fait compréhensible, mais pourquoi se refuser à partager ses émotions avec ceux qu’on aime ? Ce genre de pingrerie est en fait liée à la peur de l’intimité et de la peur d’être contrôlé.


Une personne développe la peur d’être contrôlé pour diverses raisons, mais la raison la plus fréquente est le manque de confiance envers les autres. Ce manque de confiance peut remonter à une expérience passée de la personne où il a eu une expérience négative envers une personne à qui il avait accordé sa confiance.


Par exemple, une jeune fille dont les parents ont divorcé et à qui son père lui a laissé à la garde de sa mère, peut apprendre à ne pas faire confiance aux hommes, car ils peuvent vous laisser tomber à tout moment. Une telle fille peut continuer à développer ce problème de confiance envers les hommes et par conséquent, elle peut préférer ne pas partager ses émotions avec un homme qui de toute façon, ne sera pas digne de confiance, selon ses croyances passées.

 

Un autre facteur est la peur d’être contrôlé. C’est une crainte commune, car enfant, nous avons été contrôlés d’une manière u d’une autre par un parent ou un proche. Pour certains, ce contrôle n’est pas un problème, mais pour d’autres, ils estiment que cela menace leur liberté et développent progressivement une peur accrue et irrationnelle d’être contrôlé dans leur vie.


Une personne qui craint d’être contrôlée n’aime pas partager ses émotions, même avec ceux qui lui sont proches parce qu’elle sent que cela la rendra vulnérable. Une fois qu’elle s’ouvrira aux autres, elle est convaincue qu’elle sera facilement manipulée et qu’elle sera en position de faiblesse.

COMMENT SORTIR DE L’AVARICE AVEC L’HYPNOTHÉRAPIE ?

radinerie et hypnothérapie

 

La plupart de nos troubles sont générés par l’inconscient. Or, l’hypnose est très largement reconnue comme le moyen le plus efficace et directe d’y accéder. Dans un premier temps, votre praticien vous fera participer à des exercices de visualisation pour vous emmener dans un état de profonde relaxation. Votre esprit conscient sera si concentré à participer aux exercices que votre inconscient abaissera sa vigilance. C’est à ce moment précis que le praticien vous proposera des suggestions positives et commencera son travail. Au travers d’un travail de régression, l’hypnose remontera aux origines et il s’agit, comme nous l’avons évoqué plus haut, d’un évènement lors de votre enfance que vous avez la plupart du temps, consciemment « oublié ». Lors de cet évènement qui s’est produit dans votre vie (lors de votre enfance ou pas), vous avez apporté une réponse qui s’est révélée inappropriée ou exagérée, comme votre avarice. Cette réponse s’est inscrite comme un schéma que votre cerveau s’est évertué à appliquer mécaniquement de manière répétée, jusqu’à devenir pour vous, un trait de caractère.

 

L’hypnose aura pour but de reprendre à partir de ce schéma et d’y inscrire au travers de suggestions, de nouvelles réponses beaucoup plus adaptées. Vous n’aurez désormais plus de réactions irrationnelles ou disproportionnées, mais des réactions adaptées à chaque situation. Vous serez beaucoup moins stressé et vous apprendrez à faire preuve de gratitude envers les autres, car vous vous rendrez compte que la reconnaissance de votre entourage n’a pas de valeur.

 

La durée du travail en hypnose pour traiter la radinerie variera d’un patient à l’autre, mais quelques séances suffiront pour en venir à bout. Si vous avez des questions à ce sujet ou si vous souhaitez prendre rendez-vous, n’hésitez pas à discuter directement avec les praticiens que nous conseillons sur notre plateforme.

 

L’Hypnose thérapeutique est reconnue comme un moyen efficace de traiter divers problèmes, et de plus en plus de professionnels de la médecine recommandent cette technique.

 

 

Le déroulement d'une séance « Détendez-vous ! »

35 minutes à 1h30

Présentation

Vous apprenez à connaitre votre praticien, tout comme lui apprend à vous connaître. N’hésitez pas à lui faire part de vos appréhensions s’il y en a, il sera disposé à répondre à toutes vos questions. Le praticien considère ce que vous êtes en tant que personne dans son ensemble, et pas uniquement la problématique que vous amenez : vous êtes bien plus que votre problème et cette notion est importante pour que le changement soit durable et efficace.

Vos objectifs

Lors de cette deuxième partie, vous et votre praticien évoquerez les objectifs fixés. Il s’agit ici d’en savoir plus sur les raisons de cette séance, et les buts à atteindre pour que vous vous sentiez mieux.

Explication du travail à faire

Maintenant, le praticien à une idée de la manière dont le travail va s’effectuer. Il va vous expliquer le déroulement de la séance et vous guider. Sentez-vous libre d’exprimer ce que vous ressentez et ce dont vous avez besoin pour vous sentir au mieux pendant la séance.

La séance

« Dormez, je le veux ! » Cette formule légendaire est désormais réservée au music-hall… Pratiquée par un praticien, l’hypnose est déclenchée de manière très progressive. Vous êtes libre de parler et de répondre si vous en avez envie ou de répondre intérieurement aux questions et aux phrases qui sont dites. Tout ce que vous aurez besoin de savoir, c'est qu'a partir de maintenant le changement est en marche.

Le réveil

Même si l’état d’hypnose est loin d’être un état de sommeil, nous parlons de « réveil », une façon de revenir à la surface pour profiter des changements qui se sont effectués. Cette dernière étape est souvent l'occasion d’échanger avec son praticien sur la manière dont s'est déroulée la séance.

Présentation Vos objectifs Explication du travail à faire La séance Le réveil