Gérer le refus d'aller à l'école avec l'hypnose

IL EST TOUT À FAIT POSSIBLE DE GERER LE REFUS D’ALLER A L’ECOLE AVEC L’HYPNOSE.

Les enfants sont souvent de bien meilleurs candidats à l'hypnose que les adultes, et le processus peut aider à résoudre des problèmes tels que la douleur, l'anxiété, le pipi au lit, et l'asthme. Mais à cette liste on peut ajouter le refus d’aller à l’école, qui arrive fréquemment.

 

Pour certains parents, la rentrée scolaire est un soulagement, mais il peut être un moment très stressant pour les enfants. Il s’agit de leur première rentrée, d’une nouvelle classe ou d’une nouvelle école et cela génère chez eux un état de stress et d’anxiété. Si ces angoisses sont récurrentes et qu’elles ne sont pas traitées, elles peuvent rapidement se transformer en phobie et en peur irrationnelle. Parfois, cette peur sera si subtile que vous ne la remarquerez pas tout de suite, mais en général, l’enfant manifeste son anxiété par des maux de tête ou de ventre, des sensations de malaise et dans certains cas, de dépression ou de mutilation.

 

Sur cette page :

 

LES SYMPTÔMES DU REFUS D’ALLER À L’ÉCOLE

Les symptômes en eux même doivent vous alerter, tout autant que leur fréquence et les moments où ils se déclenchent. En effet, un enfant ayant développé une peur irrationnelle de l’école présentera des symptômes dès lors qu’il est évoqué l’idée d’aller à l’école par exemple. Si l’enfant a été autorisé à rester à la maison, les symptômes disparaissent généralement aussitôt. Pour réapparaitre dès le lendemain matin.

On observe chez ces enfants les symptômes suivants :

  • Maux de tête, nausée
  • Mal de ventre
  • Diarrhées
  • Estomac noué
  • Sensation de vertige


Dans tous les cas, avant d’envisager quoi que ce soit, il est important de discuter avec son enfant, car il a besoin de voir qu’il est écouté et qu’il peut être aidé.

QUELLES SONT LES CAUSES DE LA PEUR D’ALLER À L’ÉCOLE ?

Il y a beaucoup de raisons qui peuvent expliquer qu’un enfant ait peur d’aller à l’école, et il est impossible de faire une liste exhaustive. Néanmoins, les causes sont généralement assez souvent être les mêmes :

 

  • Se sentir différent : les enfants qui souffrent d'un trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité, ou ceux qui sont très intellectuellement doués ou encore ceux qui se sentent particulièrement sensibles, se sentent différents des autres enfants. Souvent, ce sont les autres enfants qui se chargent de leur rappeler, ce qui peut poser des problèmes d’intégration. Cette différence se transforme en anxiété.

 

  • L’anxiété d'être séparé : en principe, cette anxiété est normale, car elle fait partie du processus de développement naturel de l'enfant. Cependant elle peut devenir problématique et révélatrice d’une peur irrationnelle.

 

  • L'anxiété générale : la peur de ne pas savoir où aller, d’oublier ses livres, ne pas avoir d'amis, de ne pas comprendre les instructions des enseignants, de ne pas suivre la leçon, etc.

 

  • L'anxiété de la performance : elle concerne les enfants ayant des difficultés d'apprentissage comme la dyslexie, la dyscalculie, la dyspraxie et d’autres encore. Si la difficulté d'apprentissage n'a pas été détectée et suivie, l'enfant pourrait imaginer, à tort ou à raison, qu'il est « déficient » et faible. Son entourage pourrait croire qu’il ne fournit pas d’effort.

 

  • Une différence physique (poids, couleur, origine de l’enfant) : les enfants peuvent être cruels les uns envers les autres et se fixent très peu de limites (lorsqu’ils s’en fixent). Si votre enfant à un surnom, la vie à l'école peut très vite devenir insupportable.

 

Encore une fois, cette liste est loin d’être exhaustive.

COMMENT FAIRE LORSQUE MON ENFANT REFUSE D’ALLER À L’ÉCOLE ?

Dans la peur d’aller à l’école, l’hypnose va aider l’enfant à découvrir l’origine de sa peur, qu’elle soit consciente ou non. Dans un second temps, elle va aider l’enfant à se sentir beaucoup plus calme et serein à l’idée d’aller à l’école en traitant son état de stress et d’anxiété. C’est d’ailleurs la fonction première du travail en hypnose.

 

De nombreux hôpitaux, un peu partout dans le monde, ont déjà adopté cette technique pour apaiser les petits malades et les plonger dans un état de rêverie où l’angoisse n’a plus sa place. En fait, les enfants sont d’excellents candidats à la thérapie sous hypnose, car ils vivent souvent dans un monde imaginaire : on les voit jouer des rôles de médecins, de pompiers, de conducteur de train, et la liste pourrait s’allonger bien sûr. Ce monde imaginaire peut être utilisé en hypnothérapie et travaillera en leur faveur. Cela signifie qu’ils ont souvent besoin de moins de temps que les adultes pour se libérer de leur trouble. Après avoir parlé à l'enfant, l'hypnothérapeute devrait être en mesure d'utiliser son langage et ses centres d'intérêt pour se connecter avec son monde.

 

Aux États-Unis, une étude a été menée dans une classe de 20 élèves et des objectifs avaient été fixés avec leur parent pour chacun d’eux. Après avoir été reçu par un Hypnothérapeute lors d’une séance, 77% des enfants avaient atteint, voire dépassé pour certains, les objectifs qui avaient été fixés.

 

La durée du travail en hypnose pour gérer le refus d’aller à l’école variera d’un enfant à l’autre, mais quelques séances suffiront. Si vous avez des questions à ce sujet ou si vous souhaitez prendre rendez-vous, n’hésitez pas à discuter directement avec les praticiens que nous conseillons sur notre plateforme.

 

L’Hypnose thérapeutique est reconnue comme un moyen efficace de traiter divers problèmes, et de plus en plus de professionnels de la médecine recommandent cette technique.

Le déroulement d'une séance « Détendez-vous ! »

35 minutes à 1h30

Présentation

Vous apprenez à connaitre votre praticien, tout comme lui apprend à vous connaître. N’hésitez pas à lui faire part de vos appréhensions s’il y en a, il sera disposé à répondre à toutes vos questions. Le praticien considère ce que vous êtes en tant que personne dans son ensemble, et pas uniquement la problématique que vous amenez : vous êtes bien plus que votre problème et cette notion est importante pour que le changement soit durable et efficace.

Vos objectifs

Lors de cette deuxième partie, vous et votre praticien évoquerez les objectifs fixés. Il s’agit ici d’en savoir plus sur les raisons de cette séance, et les buts à atteindre pour que vous vous sentiez mieux.

Explication du travail à faire

Maintenant, le praticien à une idée de la manière dont le travail va s’effectuer. Il va vous expliquer le déroulement de la séance et vous guider. Sentez-vous libre d’exprimer ce que vous ressentez et ce dont vous avez besoin pour vous sentir au mieux pendant la séance.

La séance

« Dormez, je le veux ! » Cette formule légendaire est désormais réservée au music-hall… Pratiquée par un praticien, l’hypnose est déclenchée de manière très progressive. Vous êtes libre de parler et de répondre si vous en avez envie ou de répondre intérieurement aux questions et aux phrases qui sont dites. Tout ce que vous aurez besoin de savoir, c'est qu'a partir de maintenant le changement est en marche.

Le réveil

Même si l’état d’hypnose est loin d’être un état de sommeil, nous parlons de « réveil », une façon de revenir à la surface pour profiter des changements qui se sont effectués. Cette dernière étape est souvent l'occasion d’échanger avec son praticien sur la manière dont s'est déroulée la séance.

Présentation Vos objectifs Explication du travail à faire La séance Le réveil