Maigrir et contrôler ses pulsions alimentaires avec l'hypnose et l'auto-hypnose : comment ça marche

Le Docteur Eric Mairlot, directeur du Centre de Thérapie Brève de l' I.N.H
Le Docteur Eric Mairlot, directeur du Centre de Thérapie Brève de l' I.N.H

On rêve toutes et tous plus où moins de maigrir comme par enchantement et de maintenir son poids de forme sur la durée ! Et surtout de ne plus craquer à répétition pour les mêmes aliments qui ne sont pas nécessairement bons pour notre ligne.

Mission impossible ? Découragé(e) rien que d'y penser ? Et si la réponse passait par l'hynose ? L'hypnothérapie est une technique reconnue par la médecine et qui, bien loin des méthodes autoritaires de l'hypnothiseur Messmer, permet une prise en charge des patients avec beaucoup de douceur au sein d'ateliers collectifs ou en séance individuelle. Le sevrage tabagique grâce à l'hypnose donne des résultats exceptionnels alors pourquoi pas la perte de poids ? 

 

Le Docteur Eric Mairlot, directeur du Centre de Thérapie Brève de l' I.N.H. (Institut de Nouvelle Hypnose et de Psychosomatique a.s.b.l ) est l'un des grands spécialistes de l'hypnose, depuis près de 34 ans, il s'y consacre et continue à en découvrir les bienfaits. Neuro-psychiatre, il a créé une asbl "Institut Nouvelle hypnose" qui rassemble des hypnothérapeutes qu'il a formés pour la plupart et organise de nombreuses conférences et ateliers autour de thématiques comme "La gestion du stress et des émotions", le sevrage tabagique, le traitement du burn out, les problèmes de sommeil, ou encore "La culture du bonheur"... Il nous explique concrètement en quoi l'hypnose peut aider à maigrir.

 

Hypnotherapeute

 

D'abord, un conseil. "Pensez que vous allez mincir, pas maigrir ! Maigrir, c'est un terme médical, quand on maigrit, on perd de tout, de la masse musculaire, des oligo-éléments, des nutriments, de la graisse.. Il faut prendre l'habitude d'y penser en termes positifs. Trouver un terme qui nous parle : on peut décider de gagner en légèreté, en sveltesse, en beauté, en minceur, en galbe. Cela doit être une libération, quelque chose à fêter et pas un effort". Mincir, c'est se libérer de la graisse. 

 

C'est pareil lorsque l'on se dit que l'on va perdre du poids : "Personne n'aime perdre, et le corps encore moins ! Il fait beaucoup d'efforts pour stocker la graisse, pour lui c'est plutôt des richesses... Cela angoisse l'inconscient qui mange alors pour se sécuriser", explique le Dr Mairlot. 

On connaît toutes et tous l'effet yoyo des régimes. Maigrir avec l'hypnose, c'est faisable de manière durable ? 

Nous organisons 13 ateliers d'auto-hypnose qui concernent les problèmes de poids et de boulimie. L'alimentation est un ressort primaire et beaucoup de choses s'y rattachent, il y a de l'émotionnel, de l'anxiété, du stress, du vide à remplir. Et une personne n'est pas l'autre face à l'alimentation. Mais une personne qui veut s'alléger de quelques kilos et qui n'a pas d'autres problèmes afférents, qui est juste gourmande ou qui mange mal va pouvoir reprendre possession de son corps au travers d'ateliers collectifs d'auto-hypnose. 

Comment cela fonctionne ?

Maigrir avec l'hypnose

 

J'ai appelé ça "Le régime plaisir" ; mais finalement ce "régime" n'en porte que le nom, il n'a strictement rien à voir avec les autres régimes, on devrait même l'appeler "Stratégie de plaisir » ! Cette série d'ateliers est centrée sur un petit livre « Le régime paradoxal » du docteur Giorgio Nardone. Dans ce livre, le docteur Nardone trace 7 problèmes qui entretiennent les problèmes et les excès de poids. Et propose à chaque fois une solution, une stratégie pour s'alimenter trois fois par jour et ne pas manger entre les repas du tout. C'est un petit livre très ingénieux qui, une fois qu'on a pu l'intégrer totalement fait mincir de manière idéale et naturelle puisqu'il n'y a plus d'esprit de restriction : on se régule soi-même et les techniques d'auto-hypnose soutiennent de manière forte ce nouveau comportement alimentaire. 

La culpabilité et l'alimentation, c'est un rapport que tout le monde connaît ! 

Oui car on mange "avec notre tête" dans l'immense majorité des cas, ce qui conduit toujours à un rapport d'interdit, de transgression, de comportement inadéquat ou excessif. La culpabilité, c'est le sentiment qui coupe le plus du corps. On a un plaisir mental de la trangression qui est très puissant mais qui se transforme ensuite en culpabilité en sentiment d'échec. Alors que quand on mange vraiment avec son corps, avec tous ses sens, on s'autorise ce que l'on veut. Il n'y a plus de restriction puisqu'il n'y a plus d'excès ! Et plus de culpabilité. 

 

 Trouvez un Hypnothérapeute

 

On fantasme sur toutes les pralines que l'on pourrait engloutir mais on sait qu'on ne peut pas le faire donc on se frustre directement. Résultat, on se gâche le plaisir d'en manger deux parce qu'on en voudrait trois et que l'on se l’interdit ! Alors que l'on pourrait en manger une en auto-hypnose avec un plaisir infini qui alors suffit amplement. 

 

Grâce à l'auto-hypnose, on est dans l'autorisation sans plus d'idée de restriction. C'est ce qui fait que cela fonctionne ! Car quand on est conscient du plaisir de manger, on devient conscient du moment où le plaisir s’arrête ou diminue, cela s’appelle la satiété, il est alors facile d’arrêter de manger.Souvent beaucoup de personnes se disent que c'est trop beau pour être vrai et ne pensent même pas à tenter. Tout l'objectif de l'auto-hypnose dans ce cas est de se réapprivoiser son corps, d'être dans un bien-être corporel qui conduit à une motivation de mincir naturel.  

 

Inscription gratuite

 

Comment cela se passe pratiquement ? 

Je demande à chaque personne qui assiste à l'atelier de venir avec l'aliment qui la fait le plus craquer régulièrement. Après s'être familiarisé avec l'auto-hypnose et être mis en confiance, chacun va se mettre en état d'auto-hypnose et le docteur demande alors de profiter un maximum de toutes les bouchées de cet aliment tant désiré. Cela commence par les yeux, on le touche avec les lèvres, on le sent, on le touche avec la langue, on le sent dans sa bouche, on le goûte, on le respire et tout cela se passe en pleine conscience, en se focalisant sur chaque sensation. Ensuite ils avalent la bouchée et le docteur Mairlot leur demande d'ouvrir les yeux. De regarder à nouveau leur aliment préféré et de se demander s'ils en ont encore envie. Si oui, ils recommencent l'exercice d'auto-hypnose. Tout cela se passe lentement, dans le rythme propre à l'hypnose et dans une perception unique de l'aliment, plus rien n'existe. 

 

Aucun participant ne dépasse trois bouchées! Simplement parce qu'il n'en a plus envie... Pour certains, le simple vécu des séances d'auto-hypnose donnera des résultats quasi immédiats. Pour d'autres, il faudra répéter les séances à la maison régulièrement pour que ce soit efficace. Mais le succès est à portée de tout le monde, je le répète. Même ceux qui en doutent le plus.

 

Articles intéréssants Des articles qui pourraient vous intéresser :