Traiter la narcolepsie avec l'hypnose

IL EST TOUT À FAIT POSSIBLE DE SOIGNER LA NARCOLEPSIE AVEC L’HYPNOSE.

Sur cette page :

 

LA NARCOLEPSIE

La narcolepsie est un trouble du sommeil chronique, neurologique, caractérisé par des accès irrésistibles de sommeil profond. Cela se produit de jour comme de nuit, parfois plusieurs fois de suite et les périodes de sommeil peuvent aller de quelques minutes à plus d’une heure. Très souvent, elle est associée à la cataplexie, c’est-à-dire une perte soudaine du tonus musculaire qui peut se révéler extrêmement dangereux. D’ailleurs, dans certains pays comme la France, les narcoleptiques n’ont pas le droit de conduire des véhicules à moteur.

 

Ce trouble est mal compris et complexe, car il ne serait pas d’ordre psychologique, mais une maladie auto-immune chronique causée par l’absence de l’hypocrétine, hormone responsable de l’éveil.

LES SYMPTÔMES DE LA NARCOLEPSIE

Crise de sommeil la journée

L’individu est pris d’une envie soudaine de s’endormir et il ne peut y résister. L’une des caractéristiques de la narcolepsie et qui ne s’explique pas, c’est que la personne atteinte immédiatement après s’être effondré la phase de sommeil profond. Instantanément il va rêver et ne « profitera » pas de cette séquence pour se reposer.

 

Cataplexie

C’est l’autre caractéristique propre à la narcolepsie : la perte du tonus musculaire. Cette perte de tension apparait suite à une émotion comme la joie, la colère, la surprise, etc. Immédiatement, le corps devient « mou » et se relâche complètement, la tête tombe en avant, les bras ballants comme si l’individu se mettait en état de « veille » et qu’on venait de le débrancher. Il est important de noter que lors de ces crises, la personne est consciente de tout, elle entend tout ce qui se passe autour d’elle.

 

Hallucinations

Très désagréables à vivre, la phase de réveil s’accompagne souvent d’hallucinations. Malheureusement, elles sont la plupart du temps « diaboliques » et « néfastes ». L’environnement à proximité se transforme, comme les visages des personnes autour de l’individu. Cet aspect de la maladie affecte psychologiquement les narcoleptiques.

 

Paralysies du sommeil

Les paralysies apparaissent la plupart du temps au réveil. La personne ouvre les yeux, mais elle ne peut pas bouger. Cela peut durer plusieurs minutes et peut s’accompagner d’hallucinations.

L’HYPNOTHÉRAPIE POUR TRAITER LA NARCOLEPSIE

Traitement narcolepsie

 

Les médecins proposent des traitements à base d’antidépresseurs pour soigner, non pas la maladie, mais les symptômes. C’est justement à ce niveau qu’intervient l’hypnose. L’Hypnothérapeute apprend au patient des techniques d’auto hypnose qu’il peut mettre à profit au quotidien, lorsqu’il en ressentira le besoin et les occasions, généralement, ne manquent pas.

 

Tout d’abord, notons que cet article relate les symptômes et les causes de la narcolepsie, car ce qu’il met en avant, c’est la dimension émotionnelle de la maladie. Elle en est à la fois la cause, et la solution.

Voici quatre approches possibles au travers d’un travail avec l’hypnose :

Siestes réparatrices :

 

Avec l’accompagnement d’un professionnel (comme un praticien ou un hypnothérapeute), il est tout à fait possible d’ancrer un réflexe au patient lors d’une séance. Il s’agit en réalité d’associer une action physique à une réaction convenue au préalable. Un praticien pourra en effet associer, par exemple, le pincement de la paume de la main, à une mise en condition immédiate pour faire une courte sieste. C’est l’une des parades conseillées pour diminuer la fréquence des crises. Dès lors, à chaque fois que l’individu en aura l’occasion, il pourra s’isoler et se pincer la paume de la main pour s’endormir tranquillement, et cette fois, volontairement.

 

Une détente immédiate :

 

L’hypnose à cette formidable faculté de diffuser instantanément un sentiment de profonde relaxation qui permet à la personne de se détendre. Au quotidien, cela se révèle très utile pour un narcoleptique, par exemple au réveil, si une paralysie se manifeste, une détente immédiate permet à l’individu de sortir progressivement de l’état de tension et de la sensation de « blocage ».

 

La gestion de ses émotions :

 

Apprendre à gérer ses émotions est l’une des applications les plus utilisées de l’hypnose. Le patient conditionne son cerveau à gérer ses pics d’activité que procure la joie ou la colère qui peuvent déclencher les crises de sommeil. Enfin, la gestion des émotions est très utile pour aider les patients à reprendre confiance en eux et éviter de sombrer dans les états dépressifs que l’on peut rencontrer chez les personnes souffrant de narcolepsie.

 

Réduire le stress et l’anxiété :

 

C’est un cercle vicieux qui s’installe chez le patient. Car le stress et l’anxiété augmentent les risques de crises. Seulement voilà, la simple pensée de devoir subir de nouveaux épisodes dans la maladie suffit à générer des niveaux de stress anormalement élevés. Dans plus de 50% des cas, on retrouve, dans les jours ou les semaines précédant les premiers symptômes, un stress psychologique.

 

Gérer les traumatismes passés :

 

Une technique de l’hypnose, très populaire, consiste à désensibiliser le patient et à rompre le lien émotif qui le lie à un traumatisme de son passé. Il s’agit de l’EMDR. Bien souvent, un traumatisme peut être la cause des crises de narcolepsie.

 

L’hypnose utilise les techniques respiratoires, de relaxation, de contrôle des muscles, de gestion des émotions, de réduction du stress, et d’auto-hypnose. C’est donc en complément de ce que la médecine peut proposer que s’intègre une approche différente comme l’hypnose qui va, par le mental même du malade et l’aide de l’hypnothérapeute, stimuler ses propres capacités de résistance, l’aider à se délivrer des symptômes et à améliorer l’efficacité des siestes indispensables à l’équilibre et à la sécurité.

 

La durée du travail en hypnose pour traiter la narcolepsie variera d’un patient à l’autre, mais quelques séances suffiront pour venir à bout de ce trouble. Si vous avez des questions à ce sujet ou si vous souhaitez prendre rendez-vous, n’hésitez pas à discuter directement avec les praticiens que nous conseillons sur notre plateforme.

 

L’Hypnose thérapeutique est reconnue comme un moyen efficace de traiter divers problèmes, et de plus en plus de professionnels de la médecine recommandent cette technique.

Le déroulement d'une séance « Détendez-vous ! »

35 minutes à 1h30

Présentation

Vous apprenez à connaitre votre praticien, tout comme lui apprend à vous connaître. N’hésitez pas à lui faire part de vos appréhensions s’il y en a, il sera disposé à répondre à toutes vos questions. Le praticien considère ce que vous êtes en tant que personne dans son ensemble, et pas uniquement la problématique que vous amenez : vous êtes bien plus que votre problème et cette notion est importante pour que le changement soit durable et efficace.

Vos objectifs

Lors de cette deuxième partie, vous et votre praticien évoquerez les objectifs fixés. Il s’agit ici d’en savoir plus sur les raisons de cette séance, et les buts à atteindre pour que vous vous sentiez mieux.

Explication du travail à faire

Maintenant, le praticien à une idée de la manière dont le travail va s’effectuer. Il va vous expliquer le déroulement de la séance et vous guider. Sentez-vous libre d’exprimer ce que vous ressentez et ce dont vous avez besoin pour vous sentir au mieux pendant la séance.

La séance

« Dormez, je le veux ! » Cette formule légendaire est désormais réservée au music-hall… Pratiquée par un praticien, l’hypnose est déclenchée de manière très progressive. Vous êtes libre de parler et de répondre si vous en avez envie ou de répondre intérieurement aux questions et aux phrases qui sont dites. Tout ce que vous aurez besoin de savoir, c'est qu'a partir de maintenant le changement est en marche.

Le réveil

Même si l’état d’hypnose est loin d’être un état de sommeil, nous parlons de « réveil », une façon de revenir à la surface pour profiter des changements qui se sont effectués. Cette dernière étape est souvent l'occasion d’échanger avec son praticien sur la manière dont s'est déroulée la séance.

Présentation Vos objectifs Explication du travail à faire La séance Le réveil