« Je crée mon spectacle en fonction de la salle »

Bernard Werber
Bernard Werber

Toujours imprévisible, l’écrivain Bernard Werber vient à Lyon tenir une conférence-spectacle hypnotique, sous forme de sketchs. Et présenter son dernier livre, Demain les chats , où les félins domestiques remplacent les hommes.

Qu’entendez-vous par l’intitulé “Histoires extraordinaires et expériences amusantes” de la conférence que vous tenez à Lyon ?

« J’évoque des histoires qui me sont réellement arrivées. Des sortes de sketchs surprenants. Des choses que je préfère raconter : si je les mettais dans un livre, personne ne les croirait. Ce sont comme des petites nouvelles que je mets en scène. Ces expériences expliquent pourquoi j’ai écrit ce que j’ai écrit. Et je propose une séance d’hypnose avec les spectateurs qui le désirent. On a ensuite un moment d’échanges sur ce qui a été vécu. »

Êtes-vous plutôt conférencier ou comédien ?

« Entre les deux. En tout cas je n’ai pas de texte que j’apprends par cœur. Le principe est celui de l’art vivant, je crée en fonction de la salle que j’ai. Il n’y a pas deux soirs le même spectacle. Les séances d’hypnose sont plus ou moins longues. »

 

Inscription professionnelles

Avez-vous suivi une formation sur l’hypnose ?

« Oui plusieurs. Mais j’ai fini par inventer mon propre protocole. La clé, c’est qu’il faut en avoir envie. Les gens qui viennent me voir me disent avoir vécu une expérience unique, mais je suppose qu’il y en a de moins réceptifs. On ne convainc pas les gens contre leur volonté. Avec moi, les gens restent sur leur siège et font une sorte de rêve accompagné. Je n’aime pas ce procédé de faire monter quelqu’un sur scène pour le soumettre à des expériences bizarres. Tout le monde sourit, c’est amical. »

Vous venez aussi pour un rencontre en librairie à propos de votre dernier roman Demain les chats.

« Je raconte l’histoire d’une chatte qui décide de venir en aide à sa maîtresse, qu’elle appelle sa servante humaine, et à la société des hommes en difficulté. »

Les fourmis, les chats, le rêve, l’hypnose : quel est le lien entre tous ces sujets que vous avez abordés ?

« Ce qui relie tout ça, c’est un métier qui s’appelle “conteur”. Cela consiste à proposer aux spectateurs ou aux lecteurs un point de vue qui soit différent, tout en cultivant le suspense. Il faut sortir du système pour pouvoir le comprendre. »

 

Bernard Werber, “Histoires extraordinaires - Expériences amusantes , ce vendredi et ce samedi à 20 h 30, à la salle Rameau, 29, rue de la Martinière, Lyon 1er. Tarifs : de 29 à 33 €. Réservations : Espace Gerson au 04.78.27.96.99. La librairie Decitre de Lyon Bellecour recevra Bernard Werber pour une rencontre dédicace autour de son livre Demain les chats , ce samedi à 16 heures.

 Articles intéréssants Des articles qui pourraient vous intéresser :