Ce livre pour enfants qui a battu 50 nuances de Grey ! Le secret de ce best-seller ? Des techniques de narration empruntées à l'hypnose et à la PNL.

Ce livre pour enfants qui a battu 50 nuances de Grey ! Le secret de ce best-seller ? Des techniques de narration empruntées à l'hypnose et à la PNL.

Chaque soir, c’est la même histoire. Votre enfant peine à trouver le sommeil, invente un tas d’excuses pour sortir de son lit et met vos nerfs à rude épreuve. Comment l’aider à se relaxer et à tomber dans les bras de Morphée ? Essayez donc de lui lire « Le Lapin qui veut s’endormir ». Ecrit par le psychologue suédois Carl-Johan Forssen Ehrlin, ce best-seller sort aujourd’hui en France.

 

Auto-édité en 2014 sur Amazon et traduit en 7 langues, Le Lapin qui veut s’endormir s’est rapidement hissé parmi les meilleures ventes du site Amazon (devant 50 nuances de Greynotamment !). Il sera publié en 35 langues dans les six prochains mois. A l’origine de ce phénomène : Carl-Johan Forssén Ehrlin, né en 1978 en Suède. Psychologue et comportementaliste de formation, il travaille depuis plus de vingt ans sur la question du développement personnel, en tant que coach, auteur et enseignant. Fruit de trois années d’écriture, Le lapin qui veut s’endormir est son premier ouvrage destiné aux enfants.

 

ROGER LE LAPIN ET LA POUDRE MAGIQUE

Pourquoi son livre est-il qualifié de « méthode révolutionnaire » pour aider les enfants à trouver le sommeil ? L’originalité de cet opus ne réside pas dans son histoire qui est classique. Jugez plutôt. Il était une fois un petit lapin qui s’appelait Roger. Il était très fatigué et voulait vraiment s’endormir, mais il n’y arrivait pas. C’est pourquoi avec Maman Lapin, il alla chez l’Oncle Baillat, sorte de marchand de sable, pour qu’il lui donne de la poudre magique. En chemin, ils rencontrèrent Doudou le Hibou ou encore Dodo L’Escargot.

Non, le vrai secret de conte réside dans la manière de le lire. Les parents sont enjoints de bailler fréquemment, d’appuyer sur certains mots en gras ou encore de parler d’une voix plus lente et plus calme lorsque les mots sont imprimés en italique. Des techniques inspirées de la programmation neuro-linguistique (PNL) et de l’hypnose.

Du côté de ceux qui l’ont testé, les avis sont partagés. Sur Amazon, des parents applaudissent des résultats « incroyables », « fantastiques » ou « miraculeux ». Pour d’autres, le livre est qualifié d' »ennuyeux », « répétitif » et « décevant ». La légende veut que certains s’endorment avant la fin de la vingtaine de pages. Mais elle ne dit pas si ce sont les grands ou les petits qui tombent en premier dans les bras de Morphée…

« Le lapin qui veut s’endormir », Carl-Johan Forssén Ehrlin, 12 euros, Marabout (puériculture) et Gauthier-Languereau (jeunesse).

 

facebook