Confiance en soi et hypnose

Je n’avais pas revu Richard depuis une dizaine d’années. Je l’avais connu gauche, emprunté, réservé, timide, et là il souriait, l’air à l’aise, dans une posture décontractée. Comme je l’interrogeais sur ce changement, il me répondit, amusé : « A un moment donné, j’ai pris conscience que personne n’avait vraiment confiance en lui. Il y en a qui le cache mieux, c’est tout. Alors je me suis dit si on est tous pareils autant me faire confiance ! »

 

La confiance en soi repose sur la conviction que nous disposons des ressources nécessaires pour faire face à telle ou telle situation, surmonter une difficulté, réussir ce qu’on entreprend… Il s‘agit d’une vision personnelle, subjective, de nos capacités. Elle joue un rôle important dans la réussite de nos actions. Bandura (1997) l’a montré avec le concept d’auto-efficacité. Il s’agit d’une confiance en soi appliquée à une tâche particulière, la croyance en sa capacité à la réaliser. Ce psychologue estime que les comportement que nous adoptons sont déterminés par ce sentiment d’auto-efficacité : plus une personne se perçoit comme efficace, meilleurs seront ses résultats. Par exemple, l'auto-efficacité perçue peut réduire les réactions de stress, améliorer son contrôle de soi, encourager un comportement courageux. Inversement, moins la personne se perçoit comme efficace, moins bons seront ses résultats, ce qui de plus valide sa perception première, c’est ce qu’on appelle la boucle auto-validante.

La confiance en soi est fonction de notre histoire de vie, éducation et expériences, Elle est étroitement dépendante de notre estime de soi, c’est-à-dire de l’appréciation que nous avons de notre propre valeur.

On peut jauger l’estime de soi à l’aide de l’Echelle d’Estime de Soi de Rosenberg« The Rosenberg Self-Esteem Scale » (Rosenberg, 1965). Faites le test. Indiquez par une note allant de 4 à 1 si vous êtes tout à fait en désaccord (1), plutôt en désaccord (2), plutôt en accord (3), tout à fait d’accord (4).

  1. Je pense que je suis une personne de valeur, au moins égale à n'importe qui d'autre 

  2. Je pense que je possède un certain nombre de belles qualités. 

  3. Tout bien considéré, je suis porté à me considérer comme un raté 

  4. Je suis capable de faire les choses aussi bien que la majorité des gens 

  5. Je sens peu de raisons d'être fier de moi. 

  6. J'ai une attitude positive vis-à-vis moi-même. 

  7. Dans l'ensemble, je suis satisfait de moi. 

  8. J'aimerais avoir plus de respect pour moi-même 

  9. Parfois je me sens vraiment inutile. 

  10. Il m'arrive de penser que je suis un bon à rien. 


Additionnez maintenant vos scores aux questions 1, 2, 4, 6 et 7. Pour les questions 3, 5, 8, 9 et 10, la cotation est inversée, c’est-à-dire qu’il faut compter 4 si vous êtes tout à fait en désaccord, 3 si êtes plutôt en désaccord, 2 si vous êtes plutôt en accord et 1 si vous êtes tout à fait d’accord.

Faites le total de vos points. Si vous obtenez un score inférieur à 25, votre estime de soi est très faible. Entre 25 et 31, votre estime de soi est faible. Dans ces deux cas, un travail dans ce domaine vous serait bénéfique.

Comment l’hypnose est efficace pour améliorer sa confiance en soi ?

Au cours de l’expérience hypnotique, nos certitudes deviennent moins évidentes, moins rigides, moins figées. Le focus de notre évaluation de nous-même se déplace. Apparaissent alors nos capacités, nos talents, nos réussites, car nous devenons reliés à nos ressources intérieures, c’est-à-dire aux fruits de nos apprentissages et de nos expériences.

Bibliographie

Bandura, A. (1997). Self-efficacy: The exercise of control. Macmillan.