La Ligue contre le cancer veut aller au-delà du mois sans tabac

Novembre a été intitulé "mois sans tabac" depuis un an. Il rejoint les "semaine bleue", "octobre rose" ou "journée de la femme" qui figent à date fixe les moments de l’année où l’on est censé s’occuper de tel ou tel problème. Une manière de fonctionner qui ne peut que laisser dubitatif le Dr Sauveur Merlenghi, président du comité départemental de Corse-du-Sud de la Ligue contre le cancer. "Un mois sans tabac, d’accord... Et que fait-on des onze autre mois ?", interroge le praticien qui est bien décidé à lutter toute l’année. Pour cela, une arme concrète mise en place il y a exactement un an.

Ateliers de sevrage

"La Ligue contre le cancer a une mission d’information, notamment en milieu scolaire, elle incite au dépistage et elle s’implique dans la prévention", pose-t-il. Depuis un an, la Ligue de Corse-du-Sud expérimente des ateliers de sevrage tabagique gratuits. "Nous avons attendu d’avoir un peu de recul avant de présenter ces ateliers. Nous avons fait appel à une coach qui utilise la neuro linguistique et l’hypnose ericksonienne. Aujourd’hui, avec le retour d’expérience, nous pouvons dire que les résultats sont encourageants. Cette expérience, lancée en Corse, fait d’ailleurs l’objet d’une publication", note le praticien. Bien évidemment, cette méthode ne promet pas de miracle. Sur une année cependant, les intervenants de ces ateliers ont pu constater que plus de 25 % des personnes avaient totalement cessé de fumer et qu’une autre part importante des participants avaient diminué leur consommation de manière très significative. "Lorsque les personnes font la démarche de s’inscrire à ces ateliers, elles font déjà preuve d’une véritable motivation. La méthode suivie leur permet ensuite d’être véritablement actives dans la prise en charge", souligne le Dr Merlenghi.

 

Inscription Hypnothérapeutes

Une fois par semaine pendant un mois

Le médecin souligne que l’ouverture de ces ateliers doit beaucoup à l’implication de la coach Carole Baldacci-Vaucoret. "Généralement les personnes participent à quatre séances sur un mois. Ce sont de petits groupes de trois à six participants maximum et je n’utilise pas l’hypnose lors de la première séance", précise-t-elle. Pour s’inscrire, rien de plus simple. Il suffit de prendre contact avec le secrétariat de la Ligue contre le cancer à Ajaccio et de se libérer de 16 heures à 17 h 30 pendant quatre jeudis (ou vendredis) d’affilée. Quatre séances d’une heure et demie pour se libérer de son addiction au tabac. Cela vaut au moins la peine d’être tenté.

 

Article relayé par la rédaction de Pourquoidocteurs.fr

Articles intéréssants Des articles qui pourraient vous intéresser :