Rayon polar : Chirovici enquête sous hypnose

WEB livre Memoire Brisee.jpg DR
WEB livre Memoire Brisee.jpg DR

« Mémoire brisée », le nouveau roman noir de E.O. Chirovici est un bel exercice d'équilibriste autour de l'amour, de la mémoire et de la rédemption.

James Cobb est ce que l'on appelle un « shrink ». Dans le jargon, cela ne veut pas dire que c'est un Jivaro réducteur de tête, mais un psychiatre. C'est même l'un des meilleurs de New-York. Son dernier livre, sur l'hypnose, a fait un carton et il passe de plateau télé en plateau radio et de conférence en conférence pour faire connaître son travail. A la sortie de l'une d'elle, un homme vient à sa rencontre et lui offre du travail : des séances d'hypnose. Le sexagénaire, atteint d'une leucémie, n'en a plus que pour quelques semaines à vivre et, avant de rejoindre ses ancêtres, il veut savoir. A-t-il commis un crime quarante ans plus tôt lors d'un séjour à Paris ?

Joshua Fleischer, à la tête d'une confortable fortune battit à Wall Street, s'est réveillé un matin, au lendemain d'une beuverie, dans une chambre d'hôtel. Dans la baignoire... une jeune femme. Morte. La tête ensanglantée. Ce n'est pas une inconnue, mais une jeune parisienne qu'il dit avoir aimée éperdument. Est-ce lui, le meurtrier ? Ou est-ce son ami Abraham Hale, aussi pauvre que lui était riche, aussi emprunté et complexé que lui était brillant ? Lui aussi était épris de la séduisante jeune femme ? Abraham qu'il n'a jamais revu après cette funeste nuit d'ivresse.

Dans le cerveau de Josh

Les deux jeunes hommes ont en effet fui Paris alors que le corps de la jeune femme a mystérieusement disparu. James Cobb va devoir pénétrer les méandres du cerveau de Josh, pour que celui-ci puisse peut-être faire émerger la vérité au milieu de ses souvenirs. L'exercice est complexe vu l'état du malade. Mais il va aussi réveiller le passé trouble du praticien et l'obliger à mener en parallèle sa propre introspection.

Inscription


« Mémoire brisée » est le nouveau livre de E.O Chirovici. L'écrivain roumain l'avait écrit quelques années avant de publier son oeuvre majeur, celle qui l'a fait connaître : « Jeux de miroir ». Il y a près de trois ans, il a décidé de reprendre la trame de « Mémoire brisée », cette relation étrange entre un psychiatre et son patient et la quête éperdue du premier pour répondre aux questions qui le taraudent. Bien lui en a pris. « Mémoire brisée » est un roman noir inventif et intelligent, surprenant et habilement écrit.

La mémoire joue des tours

Il utilise les ressorts de la psychiatrie et de l'hypnose pour mener aussi une réflexion sur la mémoire. Ce que le cerveau choisit d'oublier, de masquer ou d'embellir. Cette mémoire qui nous joue des tours. « Elle ne fonctionne pas comme une caméra vidéo qui filmerait la réalité autour de nous et la préserverait en l'état, intacte », écrit l'auteur. Mais elle ne nous laisse jamais en paix. Peut-on vivre, libre, avec sa culpabilité ? Celle-ci ne nous enferme-t-elle pas plus qu'une prison, lorsque l'on a décidé de ne pas répondre de ses actes ? Peut-on vivre avec une conscience entachée ? « L'oubli est une part importante de notre système immunitaire mental », explique James Cobb à Joshua.

Et lorsque cette réflexion est menée avec un vrai talent de conteur, cela donne un livre vite indispensable pour les amateurs de suspense.

Pierrick Fay / Chef de service adjoint Marchés pour lesechos.fr

Articles intéréssants Des articles qui pourraient vous intéresser :