Traiter la nymphomanie avec l'hypnose

IL EST TOUT À FAIT POSSIBLE DE GUERIR DE LA NYMPHOMANIE AVEC L’HYPNOSE.

La nymphomanie peut se traduire par une hyperactivité du désir sexuel. Les rapports deviennent des besoins nécessaires et la personne concernée n’est jamais satisfaite de la sensation de plaisir et en redemande constamment. La nymphomanie n’est pas nécessairement un problème lorsque les deux partenaires apprécient le sexe dans l’excès, mais il peut conduire à un déséquilibre destructeur dans une relation ou l’un des deux partenaires n’est pas aussi disposé que l’autre.

 

Sur cette page :

 

LA NYMPHOMANIE

L’addiction sexuelle (sex-addict) est une véritable addiction telle que le tabac, l’alcool ou la drogue. Mais c’est surtout pour sa victime le seul moyen de lutter contre un état de stress ou d’anxiété.

 

La sensation de manque se transforme en souffrance et en besoin irrépressible. À l’image d’un toxicomane, l’individu nymphomane, à force de sollicitation, libère une quantité de plus en plus importante de dopamine. Et plus le temps passe, moins les quantités lui suffisent. Il se retrouve alors en situation de manque avant de repartir en quête de partenaire ou de situation lui permettant de satisfaire sa pulsion : masturbation, films ou sites pornographiques, recours à la prostitution …

LES CAUSES DE LA NYMPHOMANIE

Les femmes et les hommes développent généralement un comportement sexuel compulsif comme une stratégie d’adaptation pour faire face au stress ou à l’anxiété, et non pas comme une réponse à un véritable désir sexuel. Les facteurs qui peuvent potentiellement contribuer à l’apparition du trouble sous-jacent sont par exemple des différences importantes au niveau des substances chimiques produites par le cerveau telles que la dopamine et la sérotonine ; mais aussi l’hormone sexuelle de notre corps appelé androgènes ; et la présence de pathologies médicales telles que l’épilepsie, la sclérose en plaques, la démence et la maladie de Huntington. En outre, certaines personnes développent ce type de trouble à la suite de certains traitements pour la maladie de Parkinson. Finalement, les altérations chimiques du cerveau associées à l’hypersexualité peuvent conduire à des changements à long terme dans votre propre fonction cérébrale. À leur tour, ces changements peuvent mener à une dépendance clinique qui ressemble à d’autres types de dépendances comportementales, comme la dépendance au jeu ou faire du shopping de manière compulsive.

SIGNES ET SYMPTÔMES

Les signes et symptômes de l’hypersexualité potentiels se traduisent par des pulsions sexuelles qu’il vous est presque impossible de contrôler, la participation à des activités sexuelles qui ne vous donne pas de plaisir, et la difficulté à initier ou à maintenir une proximité émotionnelle avec une autre personne.

 

D’autres signes ou symptômes potentiels sont le recours au sexe pour éviter des états émotionnels inconfortables (comme une déception, une frustration). La participation continue à des activités sexuelles peut vous exposer à des maladies sexuellement transmissibles, à la perte d’un emploi, de graves conséquences juridiques ou l’éloignement de proches.

LA NYMPHOMANIE : UN TROUBLE SPÉCIFIQUE AUX FEMMES ?

Dans nos sociétés, les comportements sexuels compulsifs chez les hommes sont parfois caractérisés de « naturel » ou « normal », alors que ces mêmes comportements chez les femmes (« nymphomanes ») comportent des risques importants pour leur image. En dehors de ces préjudices sociaux potentiels, les conséquences possibles pour les comportements sexuels compulsifs chez les femmes comprennent l’exposition à la violence, des risques accrus pour le développement d’une grossesse non désirée et l’augmentation des probabilités de subir un avortement.

COMMENT EN FINIR POUR DE BON AVEC LA NYMPHOMANIE ?

Nymphomanie et hypnothérapie

 

L’hypnose démontre d’incroyables résultats pour ce type de dépendance. Tout d’abord, il faudra remonter aux origines du trouble, et c’est avec un travail de régression que vous y parviendrez, guidé par votre praticien. Il est tout à fait possible que cette hyperactivité sexuelle soit la conséquence d’un évènement traumatisant, sans même que vous ne vous en souveniez. Mais votre inconscient, lui, n’oublie rien. Suite à cet évènement, vous avez créé un schéma en réponse, la nymphomanie.

 

L’hypnose vous permettra de réécrire le schéma qui vous convient, une nouvelle croyance où l’acte sexuel ne sera plus une obsession. Ensuite, vous apprendrez à vous détendre parce que l’hypnose est un état de profonde relaxation ou tous les sens sont en éveil. Des exercices d’autohypnose vous apprendront à reprendre le contrôle de vos émotions, en toute situation.

 

La durée du travail en hypnose pour traiter la nymphomanie variera d’un patient à l’autre, mais quelques séances suffiront pour venir à bout de ce trouble. Si vous avez des questions à ce sujet ou si vous souhaitez prendre rendez-vous, n’hésitez pas à discuter directement avec les praticiens que nous conseillons sur notre plateforme.

 

L’Hypnose thérapeutique est reconnue comme un moyen efficace de traiter divers problèmes, et de plus en plus de professionnels de la médecine recommandent cette technique.

 

Le déroulement d'une séance « Détendez-vous ! »

35 minutes à 1h30

Présentation

Vous apprenez à connaitre votre praticien, tout comme lui apprend à vous connaître. N’hésitez pas à lui faire part de vos appréhensions s’il y en a, il sera disposé à répondre à toutes vos questions. Le praticien considère ce que vous êtes en tant que personne dans son ensemble, et pas uniquement la problématique que vous amenez : vous êtes bien plus que votre problème et cette notion est importante pour que le changement soit durable et efficace.

Vos objectifs

Lors de cette deuxième partie, vous et votre praticien évoquerez les objectifs fixés. Il s’agit ici d’en savoir plus sur les raisons de cette séance, et les buts à atteindre pour que vous vous sentiez mieux.

Explication du travail à faire

Maintenant, le praticien à une idée de la manière dont le travail va s’effectuer. Il va vous expliquer le déroulement de la séance et vous guider. Sentez-vous libre d’exprimer ce que vous ressentez et ce dont vous avez besoin pour vous sentir au mieux pendant la séance.

La séance

« Dormez, je le veux ! » Cette formule légendaire est désormais réservée au music-hall… Pratiquée par un praticien, l’hypnose est déclenchée de manière très progressive. Vous êtes libre de parler et de répondre si vous en avez envie ou de répondre intérieurement aux questions et aux phrases qui sont dites. Tout ce que vous aurez besoin de savoir, c'est qu'a partir de maintenant le changement est en marche.

Le réveil

Même si l’état d’hypnose est loin d’être un état de sommeil, nous parlons de « réveil », une façon de revenir à la surface pour profiter des changements qui se sont effectués. Cette dernière étape est souvent l'occasion d’échanger avec son praticien sur la manière dont s'est déroulée la séance.

Présentation Vos objectifs Explication du travail à faire La séance Le réveil