[VIDEO] Reportage : opérations sous hypnose

Précurseurs dans l’utilisation de l’hypnose en médecine, les hôpitaux belges recourent de plus en plus à cette technique. Un reportage du magazine "Avenue de l'Europe".

 

Que peut-on imiter chez nos voisins en matière de santé ? La Belgique est, avec la France, précurseur dans l’utilisation de l’hypnose en médecine. Une discipline thérapeutique employée et enseignée dans les plus grands hôpitaux. Un reportage du magazine "Avenue de l'Europe".

 

Inscription hypnothérapeutes

 

Les hôpitaux belges font désormais couramment appel à l'hypnose pour anesthésier les patients, par exemple pour remettre en place une épaule luxée, ou même avant une opération chirurgicale comme l'ablation de la thyroïde. Intérêt de l'hypnose anesthésique : les patients, plus détendus, saignent moins, et la récupération post-opératoire est bien meilleure.

Redonner le pouvoir au patient

Faire le choix de l'hypnose thérapeutique, c'est redonner le pouvoir au patient, analyse le Pr Marie-Elisabeth Faymonville, qui en fut la pionnière au CHU de Liège. Un pouvoir largement sous-estimé par la médecine classique... L'hypnose peut également beaucoup aider les futures mamans à se préparer à l'accouchement. Et chez les enfants aussi, elle fonctionne très bien.

 

Un reportage de Hervé Dhinaut et Loïc Lemoigne, diffusé dans "Avenue de l'Europe" le 13 avril 2017.

 

Articles intéréssants Des articles qui pourraient vous intéresser :