Soulager les douleurs articulaires avec l'hypnose

LES DOULEURS ARTICULAIRES SE SOULAGENT TRES BIEN AVEC L'HYPNOSE.

De nombreuses études1 ont validés l’utilité de l’hypnose dans le traitement de la douleur. Cette approche est particulièrement intéressante lorsqu’elle est utilisée avant que la douleur ne devienne chronique.

 

Les effets cliniques de l’hypnoanalgésie sont désormais reconnus. L’hypnose clinique est un outil destiné à apaiser douleur. Si la technique est ancienne, ce n’est qu’en 1992 que le professeur Marie-Elisabeth Faymonville, spécialiste de la douleur, chef de service au CHU de Liège, en Belgique, y a eu recours pour la première fois pour une anesthésie générale. Cet hôpital a depuis réalisé plus de 7 000 interventions sous hypnose. Très employée en Suisse, cette pratique connait un fort développement en France.

 

séance d'hypnose pour les articulation

 

Lorsqu’une personne est amenée en état d’hypnose dans le cadre sa thérapie, elle produit une plus grande quantité d’endorphines qui ont pour effets de soulager immédiatement le patient. Par conséquent, on peut faire baisse significativement les sensations de loueurs en ayant recours à l’hypnothérapie. Il est important de préciser qu’il est nécessaire de consulter son médecin et qu’une thérapie par l’hypnose ne doit pas donner lieu à l’arrêt d’un traitement en cours, sans l’avis du professionnel de santé qui vous suit.

 

Lorsque la chimie ne suffit pas, l’hypnose intervient comme une technique de soin complémentaire pour soulager la douleur. Et puis il s’agit d’établir une relation de confiance mutuelle avec le patient qui, guidé par le praticien, va puiser dans ses ressources personnelles pour participer à son soulagement, voire à sa guérison. On dit d’ailleurs que l’hypnose permet au soignant de « soulager les maux avec les mots », de modifier le soin et de « faire du bien sans faire du mal »

 

L’avantage d’une thérapie avec l’hypnose, c’est qu’elle s’adapte à tout le monde, rien n’est imposé et chacun avance à son propre rythme. Vous n’aurez aucun effort à faire sinon celui de vous détendre et de vous laisser guider. Prenez un maximum d’informations sur votre thérapeute afin de vous sentir en confiance pour vous aider à franchir le pas.

 

La durée du travail en hypnose pour une douleur articulaire variera d’un patient à l’autre, mais quelques séances suffiront pour en venir à bout. Si vous avez des questions à ce sujet ou si vous souhaitez prendre rendez-vous, n’hésitez pas à discuter directement avec les praticiens que nous conseillons sur notre plateforme.

 

 

1. Études menées par Fanny Nusbaum, chercheur associé au Laboratoire Santé-Individu-Société (S.I.S., EA-4129), dirigé par les Prs Yves Matillon et Jacques Gaucher. Elles ont été soutenues financièrement par la Fondation APICIL et se sont déroulées au CERMEP-Imagerie du Vivant.

 

Le déroulement d'une séance « Détendez-vous ! »

35 minutes à 1h30

Présentation

Vous apprenez à connaitre votre praticien, tout comme lui apprend à vous connaître. N’hésitez pas à lui faire part de vos appréhensions s’il y en a, il sera disposé à répondre à toutes vos questions. Le praticien considère ce que vous êtes en tant que personne dans son ensemble, et pas uniquement la problématique que vous amenez : vous êtes bien plus que votre problème et cette notion est importante pour que le changement soit durable et efficace.

Vos objectifs

Lors de cette deuxième partie, vous et votre praticien évoquerez les objectifs fixés. Il s’agit ici d’en savoir plus sur les raisons de cette séance, et les buts à atteindre pour que vous vous sentiez mieux.

Explication du travail à faire

Maintenant, le praticien à une idée de la manière dont le travail va s’effectuer. Il va vous expliquer le déroulement de la séance et vous guider. Sentez-vous libre d’exprimer ce que vous ressentez et ce dont vous avez besoin pour vous sentir au mieux pendant la séance.

La séance

« Dormez, je le veux ! » Cette formule légendaire est désormais réservée au music-hall… Pratiquée par un praticien, l’hypnose est déclenchée de manière très progressive. Vous êtes libre de parler et de répondre si vous en avez envie ou de répondre intérieurement aux questions et aux phrases qui sont dites. Tout ce que vous aurez besoin de savoir, c'est qu'a partir de maintenant le changement est en marche.

Le réveil

Même si l’état d’hypnose est loin d’être un état de sommeil, nous parlons de « réveil », une façon de revenir à la surface pour profiter des changements qui se sont effectués. Cette dernière étape est souvent l'occasion d’échanger avec son praticien sur la manière dont s'est déroulée la séance.

Présentation Vos objectifs Explication du travail à faire La séance Le réveil