Traiter la peur du vide avec l'hypnose

IL EST TOUT À FAIT POSSIBLE DE TRAITER LA PEUR DU VIDE (L’ACROPHOBIE) AVEC L’HYPNOSE.

La peur du vide (l’acrophobie) est une phobie sérieuse et particulièrement handicapante, elle est par ailleurs très fréquente. La peur du vide peut se manifester par une crise de panique lorsque le sujet se trouve en hauteur par exemple et la simple idée de se retrouver dans ce type de situation peut suffire à déclencher les symptômes du malaise (sueur, tremblements, nausée…).

 

Alors que beaucoup de gens ont tendance à profiter des sports d’aventure comme le saut à l’élastique ou le parapente, beaucoup d’autres peuvent même avoir du mal à regarder vers le bas à partir du cinquième étage d’un immeuble.

 

Sur cette page :

 

QU’EST-CE L’ACROPHOBIE ?

L’Acrophobie est un mot dérivé du mot grec "acron" qui signifie la hauteur. Toute personne qui a une peur persistante et intense accompagnée d’un état de nervosité extrême à la vue des hauteurs, peut être diagnostiqué comme Acrophobe. En fait, la peur peut même se déclencher du haut de quelques marches et pire encore, à la simple idée d’être confronté au vide ou à la hauteur.

 

L’acrophobie est une phobie très répandue dans le monde. En fait, la peur des hauteurs est au deuxième rang des phobies les plus courantes. Des études montrent que 14 % de la population à une tendance à l’acrophobie. Parmi ceux-ci, on dénombre une majorité de femmes.


La peur des hauteurs est considérée comme une crainte naturelle, car nous sommes tous alertes face au vide, afin d’estimer le danger d’une situation. Le problème survient lorsque le danger n’est pas à entrer dans l’équation (notamment pour les hauteurs minimes comme les quelques marches d’un escabeau qui vous séparent du sol).

LES CAUSES DE L’ACROPHOBIE

Il y a des recherches contradictoires sur la cause de cette peur. Certains psychologues ont fait valoir que la peur du vide provient d’une expérience traumatisante dans le passé d’un individu. Dans le cas de l’acrophobie, ces expériences pourraient inclure de tomber d’un arbre ou d’avoir aidé quelqu’un qui s’est gravement blessé à la suite d’une chute d’un point haut. Mais cette peur peut également avoir été causée par ce qu’on appelle la modélisation, c’est-à-dire les enfants dont les parents ont une peur irrationnelle du vide.

 

L’acrophobie, cependant, est si commune qu’elle peut avoir une composante génétique. Comme nous l’avons évoqué, la peur des hauteurs permet aux gens d’éviter de prendre des risques inconsidérés et inutiles, ce qui sert à protéger les espèces.

 

Certaines personnes souffrent d’un degré sévère d’acrophobie et le jugement du danger n’est plus adapté à la réalité, ce qui les empêche de vivre normalement. Il est alors probable que l’acrophobie soit une combinaison de composantes génétiques et environnementales.

LES SYMPTÔMES

Les symptômes communs incluent l’apparition de crises de panique et des vertiges. Les principaux symptômes qui se produisent chez les enfants et les adultes souffrant d’acrophobie sont les suivants :

 

  • Anxiété à la simple idée d’imaginer des hauteurs
  • Peur de monter ou de descendre d’un endroit
  • Les réactions immédiates telles que l’abaissement du corps, à genoux, en descendant instantanément
  • L’évitement complet des endroits en hauteur (même pour le travail ou pour son domicile)
  • Vertiges (mais pas systématiquement)

 

 Effets d'une situation de stress

Chaque personne a sa zone de vulnérabilité qui s’exprime en période de stress et d'anxiété

 

Les attaques de panique sont accompagnées par des signes physiques tels que sueurs, tremblements, des évanouissements ou des étourdissements, des nausées et des vomissements, difficulté à respirer, douleur thoracique, rythme cardiaque accéléré, engourdissement autour des membres, immobilisme, détachement de la réalité

LE TRAITEMENT POUR L’ACROPHOBIE

Traitement peur du vide hypnose

 

Certains patients choisissent la voie médicamenteuse (antidépresseurs ou béta bloquant). D’autres ont fait le choix d’une thérapie par l’hypnose, en cabinet ou à l’hôpital. Parfois même, les deux thérapies !

 

S’il est vrai qu’éviter les hauteurs apporte un soulagement immédiat, ce n’est certainement pas la solution pour vaincre la peur du vide une bonne fois pour toutes. Dans de nombreux cas, l’hypnose est la voie idéale pour se débarrasser d’une telle peur.

 

En effet, la source de vos peurs se trouve dans votre cerveau inconscient. Ainsi, c’est en agissant précisément sur le subconscient que vous pouvez supprimer définitivement votre phobie du vide.

 

C’est souvent le fruit d’un traumatisme passé, qui a augmenté avec le temps et qui a pris une ampleur excessive. Voilà pourquoi, on fait souvent appel à l’hypnose pour la traiter : elle va identifier cet évènement traumatique et va isoler la mémoire émotionnelle qui y est associée.

 

Il est essentiel de contrôler le stress et l’agitation qui précède l’attaque de panique et l’hypnose va favoriser la relaxation complète de l’esprit et du corps en créant une atmosphère détendue. Il est ainsi plus facile d’accéder au subconscient et de comprendre la cause réelle de la peur.

 

L’hypnose permet aussi une programmation mentale pour modifier les pensées, les émotions et les croyances négatives de l’acrophobe. Elle va travailler sur les processus inconscients, sur ses souvenirs et sur ses mauvaises habitudes pour remplacer la peur par la confiance en soi.

 

Retenez toutefois une chose importante : « Plus vous tardez avant de soigner la peur du vide et plus il sera long et difficile de s’en débarrasser. »

 

La durée du travail en hypnose pour traiter la peur du vide variera d’un patient à l’autre, mais quelques séances suffiront pour venir à bout de la peur du vide. Si vous avez des questions à ce sujet ou si vous souhaitez prendre rendez-vous, n’hésitez pas à discuter directement avec les praticiens que nous conseillons sur notre plateforme.

 

L’Hypnose thérapeutique est reconnue comme un moyen efficace de traiter divers problèmes, et de plus en plus de professionnels de la médecine recommandent cette technique.

 

Le déroulement d'une séance « Détendez-vous ! »

35 minutes à 1h30

Présentation

Vous apprenez à connaitre votre praticien, tout comme lui apprend à vous connaître. N’hésitez pas à lui faire part de vos appréhensions s’il y en a, il sera disposé à répondre à toutes vos questions. Le praticien considère ce que vous êtes en tant que personne dans son ensemble, et pas uniquement la problématique que vous amenez : vous êtes bien plus que votre problème et cette notion est importante pour que le changement soit durable et efficace.

Vos objectifs

Lors de cette deuxième partie, vous et votre praticien évoquerez les objectifs fixés. Il s’agit ici d’en savoir plus sur les raisons de cette séance, et les buts à atteindre pour que vous vous sentiez mieux.

Explication du travail à faire

Maintenant, le praticien à une idée de la manière dont le travail va s’effectuer. Il va vous expliquer le déroulement de la séance et vous guider. Sentez-vous libre d’exprimer ce que vous ressentez et ce dont vous avez besoin pour vous sentir au mieux pendant la séance.

La séance

« Dormez, je le veux ! » Cette formule légendaire est désormais réservée au music-hall… Pratiquée par un praticien, l’hypnose est déclenchée de manière très progressive. Vous êtes libre de parler et de répondre si vous en avez envie ou de répondre intérieurement aux questions et aux phrases qui sont dites. Tout ce que vous aurez besoin de savoir, c'est qu'a partir de maintenant le changement est en marche.

Le réveil

Même si l’état d’hypnose est loin d’être un état de sommeil, nous parlons de « réveil », une façon de revenir à la surface pour profiter des changements qui se sont effectués. Cette dernière étape est souvent l'occasion d’échanger avec son praticien sur la manière dont s'est déroulée la séance.

Présentation Vos objectifs Explication du travail à faire La séance Le réveil