Traiter une addiction aux médicaments avec l'hypnose

IL EST TOUT À FAIT POSSIBLE DE TRAITER L’ADDICTION AUX DROGUES AVEC L’HYPNOSE.

Bien que l’abus de médicaments commence généralement par une décision consciente, la recherche a montré que l’addiction se joue au niveau inconscient.

 

La toxicomanie se compose généralement de la dépendance physique et de la dépendance psychologique. La dépendance physique signifie que le corps s’est habitué aux effets de la drogue et la sensation de manque peut survenir.

 

Les symptômes du sevrage incluent la sudation, des tremblements, de l’insomnie, des vomissements et des maux de tête. La dépendance psychologique signifie que l’esprit relie les effets de la drogue et son absence va initier l’état de manque.

 

Sur cette page :

 

TYPES DE MÉDICAMENTS

La dépendance peut toucher tout le monde et les deux types de drogues : licites ou illicites. Assez souvent, les personnes qui franchissent le pas avec les médicaments n’ont pas toujours conscience de la palette des effets qu’ils provoquent, et de leur aspect pernicieusement addictif. Les médicaments sont classés par rapport aux effets qu’ils produisent : les stimulants, les antidépresseurs et les hallucinogènes:


> Les stimulants sont des médicaments qui augmentent l’activité du système nerveux central et donnent souvent un sentiment de confiance, plus de vivacité d’esprit et de l’énergie. La cocaïne, l’ecstasy, la nicotine, les amphétamines, les nitrites d’alkyle et les stéroïdes anabolisants sont tous des stimulants.


> Les dépresseurs sont des médicaments qui réduisent l’activité du système nerveux central et causent généralement un jugement altéré, la coordination et l’équilibre. L’alcool, les solvants, l’héroïne, les tranquillisants et les barbituriques sont des dépresseurs.


> Les hallucinogènes modifient la perception de la réalité et changent la façon dont les individus vivent dans le monde au travers de leurs sens (ce qui provoque des hallucinations auditives et visuelles). Le LSD, le cannabis, la kétamine et les champignons hallucinogènes sont des hallucinogènes.

LES CAUSES DE LA TOXICOMANIE

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les individus peuvent abuser de drogues et ces raisons seront différentes pour chaque personne. Certaines des raisons communes sont :

 

  • Besoin d’évasion
  • Pression de l’entourage
  • Le besoin d’expérimenter
  • La croyance que les médicaments peuvent aider à résoudre les problèmes
  • La jouissance des effets procurés

LE TRAITEMENT DE LA TOXICOMANIE PAR L’HYPNOSE

Toxicomanie et hypnose

 

Le type de traitement dépend de l’individu et des médicaments en cause, et aucun traitement ne convient à tous les individus.

 

Les médicaments traitent des symptômes tandis que l’hypnose peut aider à traiter l’origine même de la cause. La thérapie par l’hypnose peut être utile lors de la phase qui suit l’arrêt du traitement. La partie la plus difficile de la récupération est de rester éloigné des médicaments après la période initiale de traitement et l’hypnothérapie peut être utilisé pour renforcer les changements positifs et briser la dépendance.  Elle peut également aider une personne à apprendre de nouvelles réponses comportementales face au vide créer par l’absence de médicaments.

 

L’esprit est un instrument puissant auquel nous n’accordons pas assez d’importance. Voilà pourquoi les placébos fonctionnent si bien :  l’esprit croit que le médicament est efficace, de sorte qu’il fait en sorte de générer l’effet supposé par lui-même. Tout comme la prière : la personne qui croit en la puissance de la prière est capable de surmonter tout obstacle qui se trouve sur son chemin. Prenez aussi l’exemple des fumeurs qui croient que la nicotine qu’ils inhalent aide à calmer leurs nerfs malgré le fait qu’il est scientifiquement prouvé que cela élève les niveaux d’anxiété et augmente le risque de développer des troubles anxieux. Ils pensent que la nicotine les aide, mais c’est un cercle vicieux.  


L’hypnose est totalement inoffensive et peut compléter d’autres traitements médicaments jusqu’à ce que la personne se sente assez forte pour se sevrer des médicaments avec la bénédiction de leur médecin.

 

La durée du travail en hypnose pour se débarrasser d’une dépendance aux médicaments variera d’un patient à l’autre, mais quelques séances suffiront pour venir à bout de ce trouble. Si vous avez des questions à ce sujet ou si vous souhaitez prendre rendez-vous, n’hésitez pas à discuter directement avec les praticiens que nous conseillons sur notre plateforme.

 

L’Hypnose thérapeutique est reconnue comme un moyen efficace de traiter divers problèmes, et de plus en plus de professionnels de la médecine recommandent cette technique.

 

Le déroulement d'une séance « Détendez-vous ! »

35 minutes à 1h30

Présentation

Vous apprenez à connaitre votre praticien, tout comme lui apprend à vous connaître. N’hésitez pas à lui faire part de vos appréhensions s’il y en a, il sera disposé à répondre à toutes vos questions. Le praticien considère ce que vous êtes en tant que personne dans son ensemble, et pas uniquement la problématique que vous amenez : vous êtes bien plus que votre problème et cette notion est importante pour que le changement soit durable et efficace.

Vos objectifs

Lors de cette deuxième partie, vous et votre praticien évoquerez les objectifs fixés. Il s’agit ici d’en savoir plus sur les raisons de cette séance, et les buts à atteindre pour que vous vous sentiez mieux.

Explication du travail à faire

Maintenant, le praticien à une idée de la manière dont le travail va s’effectuer. Il va vous expliquer le déroulement de la séance et vous guider. Sentez-vous libre d’exprimer ce que vous ressentez et ce dont vous avez besoin pour vous sentir au mieux pendant la séance.

La séance

« Dormez, je le veux ! » Cette formule légendaire est désormais réservée au music-hall… Pratiquée par un praticien, l’hypnose est déclenchée de manière très progressive. Vous êtes libre de parler et de répondre si vous en avez envie ou de répondre intérieurement aux questions et aux phrases qui sont dites. Tout ce que vous aurez besoin de savoir, c'est qu'a partir de maintenant le changement est en marche.

Le réveil

Même si l’état d’hypnose est loin d’être un état de sommeil, nous parlons de « réveil », une façon de revenir à la surface pour profiter des changements qui se sont effectués. Cette dernière étape est souvent l'occasion d’échanger avec son praticien sur la manière dont s'est déroulée la séance.

Présentation Vos objectifs Explication du travail à faire La séance Le réveil