AGORAPHOBIE : LES 5 SITUATIONS LES PLUS REDOUTÉS

Si les craintes de chaque personne souffrant d’agoraphobie peuvent être très différentes de celles des autres, nous décrirons ci-dessous les situations qui sont le plus souvent redoutées ou évitées par ceux qui souffrent de ce trouble.

Les situation sredoutés d'un Agoraphobe


Sur cette page :


La peur ou l’anxiété n’est pas seulement causée par les situations redoutées, mais aussi par leur situation. Cette crainte est liée à l’impossibilité de s’échapper (par des contraintes physiques ou par une convention sociale) et au fait d’être seul.

LES SITUATIONS LES PLUS REDOUTÉS

1. Espaces fermés

Cette catégorie comprend notamment les supermarchés et les grands magasins, les cinémas et les théâtres, les salles de classe, les restaurants, les parkings, les tunnels, les ascenseurs...

2. Espaces ouverts

Ils peuvent être intérieurs, comme des stades, de grandes pièces et des halls, ou extérieurs, comme des cours, de larges rues ou le champ.

3. Voyage par voie de transport

De nombreuses personnes atteintes d’agoraphobie craignent de subir une crise d’angoisse au cours d’un trajet en voiture, en bus, en train, en bateau ou en avion. C’est parce qu’ils pensent qu’il leur serait très difficile de s’échapper des véhicules si leurs craintes étaient satisfaites; par exemple, avoir une crise d’angoisse au milieu de l’autoroute peut être un véritable embrouillement.

Article connexe : "Peur de conduire (Amaxophobie), une solution du côté de l'hypnose"

4. foule

Fêtes, réunions, discothèques, centres commerciaux, traversées de ponts ou de files d’attente sont quelques-unes des situations et des endroits que les personnes atteintes d’agoraphobie évitent souvent. Dans ces cas, l’anxiété est due en grande partie à la crainte d’être jugé par d’autres personnes.

5. Être seul/a

Dans les cas d’agoraphobie, il est fréquent de craindre de ne pas avoir des personnes de confiance ou d’être dans un endroit qui assure la sécurité, comme peut-être la maison elle-même; c’est pourquoi être loin de chez soi est une peur agoraphobe assez fréquente. Mais rester seul à la maison est une autre situation que l’on craint souvent.

DES COMPLICATIONS

L'agoraphobie peut considérablement limiter les activités de votre vie. Si votre agoraphobie est grave, vous ne pourrez peut-être même pas quitter votre domicile. Sans traitement, certaines personnes restent chez elles pendant des années. Vous pourriez ne pas être en mesure de rendre visite à votre famille et à vos amis, d'aller à l'école ou au travail, de faire des courses ou de participer à d'autres activités quotidiennes. Vous pouvez devenir dépendant de l'aide d'autres personnes.

 Avez-vous pensé à l'hypnose ? Contactez un Hypnothérapeute parmis ceux que nous conseillons

LA PRÉVENTION

Il n'y a pas de moyen sûr d'éviter l'agoraphobie. Cependant, l'anxiété a tendance à augmenter lorsque vous évitez les situations que vous craignez. Si vous commencez à avoir peur d'aller dans des endroits sûrs, essayez de vous entraîner encore et encore avant que la peur ne devienne insupportable. S'il est trop difficile de le faire seul, demandez à un membre de votre famille ou à un ami de vous accompagner, ou demandez l'aide d'un professionnel.

 

Si vous ressentez de l'anxiété lorsque vous allez quelque part ou si vous avez une crise de panique, demandez un traitement dès que possible. Obtenez de l'aide immédiate pour éviter que les symptômes ne s'aggravent. L'anxiété, à l'instar de nombreux autres troubles mentaux, peut être plus difficile à traiter si vous ne demandez pas de l'aide immédiatement.

ÉVITER LA SITUATION REDOUTÉE ENTRETIEN LA PEUR

Anticiper les symptômes d'anxiété ou leurs conséquences catastrophiques fait que la personne évite ce qu'elle craint et que ces comportements d'évitement maintiennent les attentes en matière d'anxiété et de danger, car on ne vérifie pas dans quelle mesure les attentes en matière de menace sont réalistes ou non. .

 

À long terme, éviter les situations redoutées à long terme peut entraîner une dépression , une faible estime de soi, une plus grande dépendance vis-à-vis des autres, une réduction des contacts sociaux, une émergence de problèmes professionnels et familiaux, etc.

(Article relayé par Maria Gonzales, Psychologue et experte en thérapie cognitivo-comportementale de l’enfance et de l’adolescence.)

Le déroulement d'une séance « Détendez-vous ! »

35 minutes à 1h30

Présentation

Vous apprenez à connaitre votre praticien, tout comme lui apprend à vous connaître. N’hésitez pas à lui faire part de vos appréhensions s’il y en a, il sera disposé à répondre à toutes vos questions. Le praticien considère ce que vous êtes en tant que personne dans son ensemble, et pas uniquement la problématique que vous amenez : vous êtes bien plus que votre problème et cette notion est importante pour que le changement soit durable et efficace.

Vos objectifs

Lors de cette deuxième partie, vous et votre praticien évoquerez les objectifs fixés. Il s’agit ici d’en savoir plus sur les raisons de cette séance, et les buts à atteindre pour que vous vous sentiez mieux.

Explication du travail à faire

Maintenant, le praticien à une idée de la manière dont le travail va s’effectuer. Il va vous expliquer le déroulement de la séance et vous guider. Sentez-vous libre d’exprimer ce que vous ressentez et ce dont vous avez besoin pour vous sentir au mieux pendant la séance.

La séance

« Dormez, je le veux ! » Cette formule légendaire est désormais réservée au music-hall… Pratiquée par un praticien, l’hypnose est déclenchée de manière très progressive. Vous êtes libre de parler et de répondre si vous en avez envie ou de répondre intérieurement aux questions et aux phrases qui sont dites. Tout ce que vous aurez besoin de savoir, c'est qu'a partir de maintenant le changement est en marche.

Le réveil

Même si l’état d’hypnose est loin d’être un état de sommeil, nous parlons de « réveil », une façon de revenir à la surface pour profiter des changements qui se sont effectués. Cette dernière étape est souvent l'occasion d’échanger avec son praticien sur la manière dont s'est déroulée la séance.

Présentation Vos objectifs Explication du travail à faire La séance Le réveil