Traiter les acouphènes avec l'hypnose

IL EST TOUT À FAIT POSSIBLE DE TRAITER LES SYMPTÔMES DES ACOUPHENES AVEC L’AIDE DE L’HYPNOTHÉRAPIE.

Les acouphènes sont des sifflements ou des bourdonnements que l’on entend dans une oreille (ou les deux) ou bien dans sa tête. Le bruit généré en interne peut être continu ou intermittent, et peut varier en volume. Lorsque l’évènement est occasionnel, il se fait vite oublier, mais pour certaines personnes, ces parasites auditifs sont permanents. Des traitements peuvent améliorer ces symptômes pénibles, mais ils sont longs et difficiles.

 

L’acouphène est relativement fréquent et peut survenir à tout âge. Dans de nombreux cas, les symptômes s’estompent au fil du temps. Il est cependant important de demander conseil à votre médecin pour voir s’il y a une cause sous-jacente qui pourrait être traitée. Exemples de causes facilement traitables : les infections de l’oreille ou l’accumulation de cérumen.

 

Actuellement, il n’y a pas une solution pour traiter les acouphènes qui fonctionne avec tout le monde. Néanmoins, il existe toute une gamme d’options de traitement qui peut être utilisé pour aider à soulager les symptômes et rendre la vie des malades plus facile. L’hypnose est une de ces options.

 

Sur cette page :

 

LES DIFFÉRENTES MANIFESTATIONS DE L’ACOUPHÈNE

Les manifestations auditives les plus communes de l’acouphène se produisent sous forme de sons aigus que les personnes peuvent entendre dans leurs oreilles ou dans leur tête. Cependant les symptômes peuvent se matérialiser par toute une variété de bruits et de sensations.

 

Moins fréquemment, le bruit prend la forme de productions sonores basses fréquences, qui se traduisent par des bourdonnements, des murmures ou des grondements. Beaucoup pensent que ces bruits proviennent de sources externes plutôt qu’à l’intérieur de leurs têtes ou de leurs oreilles. La circulation routière et les appareils ménagers tels que les ventilateurs et les systèmes d’air conditionné peuvent être une source d’aggravation constante.


Les acouphènes pulsatiles sont une autre forme ou la personne entend ses pulsations cardiaques dans son oreille. Il est causé par le changement du débit sanguin dans les vaisseaux sanguins près de l’oreille.


L’hypertension artérielle peut amplifier ce type d’acouphène, tout comme une déficience auditive comme un tympan perforé, car une audition affaiblie causée par un tympan perforé augmente la prise de conscience des sons qui viennent de l’intérieur de son corps. En effet, l’audition est plus sensible aux bruits internes qui ne sont pas noyés par les sons extérieurs.

COMMENT LES ACOUPHÈNES SONT PRODUITS ?

Accouphène

Il semblerait que la sensation de bourdonnements dans les oreilles se produit en raison d’un dysfonctionnement dans le mouvement des ondes sonores à travers le canal de l’oreille. Quand un son atteint l’oreille humaine, il pourrait se matérialiser visuellement par une vague. Cette vague est convertie en vibrations mécaniques par la membrane du tympan. Le bruit est alors amplifié par la structure du marteau (os de l’oreille), avant de déboucher dans un espace rempli de fluide situé dans l’oreille interne.


Ici, la vibration mécanique du son est convertie en énergie chimique et électrique. Ce processus est contrôlé par une partie de la cochlée (la structure de l’oreille interne) également appelée « organe de Corti ». Un signal est alors envoyé vers le lobe temporal du cerveau. LCe processus décrit est celui qui contrôle notre audition et dit à notre cerveau que nous entendons un son.

 

L’acouphène se produit lorsqu’il y a un dysfonctionnement de l’organe de Corti, lorsque ses cellules ciliées meurent, car ces cellules sont responsables de la détection du son, de sa structure et de son volume.

 

Lorsque ces cellules meurent, les quelque 20.000 récepteurs nerveux qui y sont rattachés ne fonctionnent plus. Cela entraine une perturbation et une amplification des sons, que le cerveau perçoit avec hypersensibilité.

LES CAUSES DE L’ACOUPHÈNE

L’acouphène peut avoir une très grande multitude de causes. Dans certains cas, la cause reste inconnue, surtout si la victime ne montre aucun signe de problèmes d’oreille physiques. Souvent, c’est une multitude de facteurs qui déclenchent les symptômes d’acouphènes comme la perte d’audition, la surdité liée à l’âge, et les dommages génétiques de l’oreille interne. L’exposition à la musique forte sur une base régulière peut également provoquer des bourdonnements.

La maladie de Ménière (ou syndrome de Ménière) est considérée comme l’une des principales causes de l’acouphène. Dans ce cas, les personnes vont développer des crises récurrentes de vertiges et une perte d’audition.

D’autres facteurs peuvent déclencher les symptômes de l’acouphène :

  • Anémie
  • Infections de l’oreille
  • Hypertension
  • Otospongiose
  • Des problèmes de thyroïde
  • Diabète
  • Blessures à la tête
  • Des réactions indésirables aux médicaments comme l’aspirine et la quinine

VIVRE AVEC LES ACOUPHÈNES - LES CONSÉQUENCES

L’acouphène est une expérience individuelle. Pour beaucoup, les symptômes sont supportables, mais pour d’autres, les sons et les bruits constants, toute la journée et tous les jours peuvent avoir un réel impact sur leur vie.

 

Ces symptômes, à long terme, causent un véritable stress psychologique, souvent accompagné d’un sentiment de frustration, car les sons ne peuvent pas leur réchapper. S’ensuivent généralement des sentiments de colère et de peur et un fort désir de pouvoir s’en sortir. Tous ces éléments peuvent aggraver sa sensibilité au trouble.


Ce cercle vicieux du stress psychologique se produit en raison de la façon dont notre corps est conçu pour répondre à ces bruits. Lorsque le cerveau perçoit des sons nuisibles, il déclenche une réponse de fuite ou de lutte. S’en suit une montée d’adrénaline et d’hormone qui stimule notre corps. La conséquence de ces réactions est une accélération du rythme cardiaque et un afflux de sang envoyé dans les principaux groupes musculaires du corps. Le but de ce processus est de donner assez d’énergie à notre corps et à notre esprit pour accomplir l’une des deux options : courir pour fuir, ou rester pour combattre.

 

Dans le monde moderne, cette réponse automatique de panique se matérialise par l’anxiété. Les personnes souffrant d’acouphènes sont donc constamment soumises à cet état d’anxiété, et bien que le stress ne soit pas la cause de l’acouphène, il peut largement en exacerber les symptômes.

 

"L’hypnose pour les acouphènes peut être efficace non seulement pour en traiter les symptômes, mais aussi et surtout le stress associé."

 

Les acouphènes ont tendance à être plus perceptibles dans certaines situations. Par exemple, de nombreux patients remarqueront que leurs symptômes augmentent lorsqu’ils se trouvent dans des endroits calmes. En effet, les sons et bourdonnements seront plus évidents lorsqu’il n’y a pas de bruit de fond pour distraire l’oreille. Par conséquent, elles trouveront qu’il est extrêmement difficile de se détendre et de trouver le sommeil.

L’HYPNOSE POUR LES ACOUPHÈNES

Soigner les acouphènes

 

Si vous pensez souffrir d’acouphène, votre premier réflexe doit être de consulter un médecin spécialiste. Il se chargera d’effectue toute une série de tests afin d’établir un diagnostic plus précis.

 

L’hypnose pour les acouphènes est de plus en plus populaire pour le traitement des acouphènes, car il améliore significativement la qualité de vie des patients qui en souffrent. L’hypnothérapie est un état modifié de conscience dans lequel l’esprit est temporairement réacheminé. Cela permet à l’esprit inconscient de s’ouvrir aux suggestions sélectives du praticien.


Parce qu’il y a différents types d’acouphènes, le traitement par l’hypnose sera unique pour chaque personne. Votre praticien, professionnel de l’hypnose, utilisera toute une variété de techniques et de méthode pour aider les patients à vivre en paix avec ces sons parasites. Il apprendra au cerveau à ne plus focaliser sur le trouble pour se sentir moins perturbé.

 

En guidant l’esprit inconscient d’une personne, un praticien professionnel ne sera pas en mesure de traiter la maladie en tant que telle, car les sons seront toujours présents, mais il apprendra à votre cerveau à les percevoir différemment, dans une bien moindre mesure.

COMMENT FONCTIONNE L’HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DES ACOUPHÈNES ?

L’hypnose fonctionne dès lors qu’il accède à la partie inconsciente du cerveau, là même où la mémoire, l’imagination et les habitudes sont stockées.

 

En travaillant avec cette partie de l’esprit, l’hypnothérapeute va créer de nouvelles réactions face à l’acouphène. L’objectif est d’aider le patient à porter son attention sur autre chose que les sons et les bourdonnements dans son oreille. D’autre part un travail est fait pour réduire le stress et l’anxiété liés aux symptômes en accompagnant le patient de telle sorte qu’il soir en mesure de reprendre le contrôle de ses émotions.

 

L’objectif de la thérapie par hypnose est de permettre aux patients de se dissocier de la perception consciente de leurs acouphènes. Dans certains cas, on obtient une suppression totale de la perception elle-même. Plus raisonnablement on peut espérer aider les personnes à se départir de leur perception perturbante. Le phénomène d’acouphènes persiste, mais n’a plus de retentissement sur le patient qui retrouve une meilleure qualité de vie. Selon les études, de 65 à 75 % des personnes acouphéniques tireraient un bénéfice de cette technique. 36 % des personnes résistantes à toute autre forme de thérapie retrouveraient un mieux être général grâce à l’hypnose. L’hypnose, en effet, accroit les capacités à gérer les acouphènes et les symptômes associés : stress, dépression et troubles du sommeil.

Stress et acouphènes

Le point de départ de l’acouphène coïncide souvent avec un stress émotionnel fort ou un traumatisme par exemple. La situation créée par l’acouphène génère du stress et le stress exacerbe l’acouphène. Ce cercle vicieux est alimenté par la peur du patient et sa crainte de voir ses symptômes s’aggraver ou de devenir sourd.

L’hypnose est un outil précieux et puissant pour aider les patients à gérer leurs émotions de manière générale et le stress en particulier. Si l’hypnose ne peut généralement supprimer totalement l’acouphène, elle permet le plus souvent aux patients de se libérer de leur syndrome dépressif et de retrouver leur joie de vivre.

 

La durée du travail en hypnose pour traiter les acouphènes variera d’un patient à l’autre. Si vous avez des questions à ce sujet ou si vous souhaitez prendre rendez-vous, n’hésitez pas à discuter directement avec les praticiens que nous conseillons sur notre plateforme.

 

L’Hypnose thérapeutique est reconnue comme un moyen efficace de traiter divers problèmes, et de plus en plus de professionnels de la médecine recommandent cette technique.

 

Le déroulement d'une séance « Détendez-vous ! »

35 minutes à 1h30

Présentation

Vous apprenez à connaitre votre praticien, tout comme lui apprend à vous connaître. N’hésitez pas à lui faire part de vos appréhensions s’il y en a, il sera disposé à répondre à toutes vos questions. Le praticien considère ce que vous êtes en tant que personne dans son ensemble, et pas uniquement la problématique que vous amenez : vous êtes bien plus que votre problème et cette notion est importante pour que le changement soit durable et efficace.

Vos objectifs

Lors de cette deuxième partie, vous et votre praticien évoquerez les objectifs fixés. Il s’agit ici d’en savoir plus sur les raisons de cette séance, et les buts à atteindre pour que vous vous sentiez mieux.

Explication du travail à faire

Maintenant, le praticien à une idée de la manière dont le travail va s’effectuer. Il va vous expliquer le déroulement de la séance et vous guider. Sentez-vous libre d’exprimer ce que vous ressentez et ce dont vous avez besoin pour vous sentir au mieux pendant la séance.

La séance

« Dormez, je le veux ! » Cette formule légendaire est désormais réservée au music-hall… Pratiquée par un praticien, l’hypnose est déclenchée de manière très progressive. Vous êtes libre de parler et de répondre si vous en avez envie ou de répondre intérieurement aux questions et aux phrases qui sont dites. Tout ce que vous aurez besoin de savoir, c'est qu'a partir de maintenant le changement est en marche.

Le réveil

Même si l’état d’hypnose est loin d’être un état de sommeil, nous parlons de « réveil », une façon de revenir à la surface pour profiter des changements qui se sont effectués. Cette dernière étape est souvent l'occasion d’échanger avec son praticien sur la manière dont s'est déroulée la séance.

Présentation Vos objectifs Explication du travail à faire La séance Le réveil